Trouvez votre pharmacie conseil à proximité

 

Quels médicaments pour soigner un rhume

Mouchoir à la main, votre nez coule sans cesse et la tête commence à peser lourd… Cela ressemble fortement à un rhume…

Qu’est-ce-que le rhume ?

Fortement contagieuse, la rhinite (ou rhume) est une infection connue de tous, généralement virale et sans gravité.Le virus responsable durhume s’attaque aux parois internes du nez et plus précisément à la muqueuse nasale.
Celle-ci a pour rôle de produire un liquide qui humidifie l’air et sert de barrière contre les microbes. Mais en cas d’infection, la muqueuse, irritée, fabrique plus de liquide qui devient jaune et s’épaissit.
Résultat, le nez se bouche puis coule. Parfois,le virus descend jusque dans la gorge (​le pharynx​), ce qui provoque une légère douleur. On appelle cette infection la rhinopharyngite. Ces symptômes peuvent s’accompagner d’une toux et d’une fièvre modérée.

Comment soigner un rhume sans médicament ?

La durée d’un rhume classique varie d’1 semaine à 10 jours. Voici quelques conseils qui permettront d’accélérer la guérison :

  • Nettoyez votre nez avec des sprays d’eau de mer ou de sérum physiologique, disponibles en pharmacie.
  • Plus vous désencombrez votre nez, plus vite vous en aurez fini avec le rhume. Se moucher aussi souvent que possible doit devenir un réflexe ! Privilégiez les mouchoirs en papier que vous jetterez après utilisation.
  • Hydratez-vous régulièrement !
  • Enfin, reposez-vous.

Comment soigner un rhume avec la médecine naturelle ?

Pour guérir d’un rhume, il est tout à fait possible d’avoir recours à des remèdes naturels comme les huiles essentielles ou l’homéopathie. Pulsatilla, Nux vomica,… On ne compte plus les remèdes homéopathiques disponibles pour lutter contre le rhume et ses symptômes qui gâchent le quotidien.
Chez la femme enceinte, ils représentent une bonne alternative aux anti-rhume.

Certaines huiles essentielles de plantes comme l’eucalyptus ou la menthe poivrée peuvent aussi s’avérer efficaces. Les utilisations sont multiples :

  • Avec votre boisson : Versez-en quelques gouttes dans votre tisane et dégustez
  • En « massage » : Appliquez-en par petites touches sur les narines et massez délicatement
  • Par inhalation : Respirez lentement leurs vapeurs après en avoir versé quelques gouttes dans un bol d’eau chaude… Attention, toutes les huiles essentielles ne sont pas adaptées. Par sécurité, demandez conseil à votre pharmacien.

Dans quelles conditions prendre des anti-rhumes ?

Vous n’avez pas la patience d’attendre que ce vilain rhume disparaisse et vos stocks de mouchoirs diminuent à vue d’oeil ?

Tout d’abord, n’essayez pas de traiter un rhume avec des antibiotiques qui traîneraient au fond du placard… Les antibiotiques ciblent les bactéries.

Rappelez-vous, le rhume est lui, dû à un virus ! Cela serait donc inefficace.

En revanche, votre pharmacien peut vous proposer des médicaments destinés à soulager les symptômes. Parmi eux, on retrouve des médicaments contre la fièvre et les maux de tête, des médicaments pour diminuer les écoulements du nez, des calmants
contre la toux…

Faut-il craindre des médicaments anti-rhume ?

Même s’ils sont vendus sans ordonnance, ces produits restent des médicaments et comportent des risques. C’est pourquoi il faut veiller à respecter leur posologie et les contre-indications. En effet, selon votre état de santé et vos éventuels traitements en
cours, certains médicaments peuvent vous être déconseillés (en cas de grossesse, de problèmes cardiaques…).

Attention à la polymédication : certains anti-rhume contiennent déjà des doses de paracétamol par exemple. On évite alors le surdosage en cumulant le médicament et un paracétamol classique.

Demander conseil à son pharmacien

Dès les 1ers symptômes, demandez conseil à votre pharmacien pour éviter les risques liés à l’automédication. Prenez le réflexe de lui mentionner tout traitement en cours ou antécédents afin qu’il puisse vous proposer les produits les plus adaptés.

Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.